Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 20:23
Ruban de larmes

Les mûres de l’enfance enchantent le vieillard

Et cousent à ses yeux la rondeur d’une agate

Qui roule dans la neige où l’air d’une sonate

Fond des pépites d’or sur un banc de brouillard.

 

Quelques traits de soleil aux doigts d’un scribouillard

Gribouillent un hasard aux jambes d’acrobate

Comme si le passé d’une âme scélérate

Ornait déjà le temps d’un pas de corbillard.

 

Dès le premier instant la mémoire de l’ombre

Envahit le regard d’une douleur si sombre

Que les mots du silence en perdent leur couleur.

 

Mais personne ne vit replié sur la page

Qui tourne autour d’un clou dans les mains d’un voleur

Qui n’est autre que soi face aux bruits d’un mirage.

 

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2014

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Vitrail de glaise
commenter cet article

commentaires

stellamaris 26/04/2014 16:40

Toujours aussi magnifique, Francis ! Avec toute mon amitié.

Rick 25/04/2014 07:06

Hard to believe that a collection o words can have such stunning beauty! Rick

Lettres de soie rouge 25/04/2014 20:28

Thank you again for such a fine comment.
SW

Dominique 25/04/2014 03:52

Ici c'est quand le poète philosophe avec bonheur

Lettres de soie rouge 25/04/2014 20:28

Merci Dominique,
La philosophie est une des branches de la vie et accessoirement de la poésie,
Cordialement,
FE

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche