Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 16:44
Voluptés crépusculaires

Les mèches de miel blanc et la fine dentelle

D’un chèvrefeuille en fleur sous la voûte du soir

Illuminent le ciel comme un vent d’encensoir

Que les anges de Dieu caressent de leur aile.

 

Des pépites de sucre au parfum de cannelle

Enroulent le zéphyr dans le drap d’un bougeoir

Dont la flamme de soie en forme de drageoir

Bague tous les parfums du fil de sa vervelle.

 

Une première étoile aux cils de taffetas

Quitte d’un bond de fée un sombre galetas

Qui la cachait le jour sous un bruit de cigale.

 

Attachée à la lune comme un filet de sang

Se pose alors sur l’eau l’ombre d’une mygale

Qui regarde mourir le miroir de l’étang.

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2014

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Griffes d'orties
commenter cet article

commentaires

Marielle 30/06/2014 11:04

Merci cher Francis pour ce beau chévrefeuille que j'aurrai le plaisir de publier le 4 juillet.
Je t'embrasse, amitiés du Berry.
Marielle.

Lettres de soie rouge 30/06/2014 13:55

Chère Marielle,
C'est surtout à moi de vous remercier, d'abord pour votre patience et votre si généreuse douceur, mais aussi pour la fidélité à mes lignes que vous publiez si régulièrement sur vos propres pages.
Depuis mon retour de vacances, je cours après les heures comme un enfant après les papillons mais je n'en saisi pas beaucoup, aussi négligè-je les plus élémentaires formes de la politesse, comme par exemple venir vous écrire quelques mots chez vous...
Je sais que vous me le pardonnez mais je ressens parfois un sentiment de culpabilité.
Merci encore de tout cœur pour la prochaine publication de ce poème. Merci aussi à tous les lecteurs qui commente si généreusement mes pages.
Je vous embrasse très affectueusement,

FE

stellamaris 25/06/2014 14:56

Encore une pure splendeur, Francis !

v.7, "de drageoir" plutôt que "d'un drageoir" ?

Avec toute mon amitié.

Lettres de soie rouge 30/06/2014 13:49

Merci,
Cher Stellamaris,
Je viens de corriger cette bévue et je vous remercie pour avoir vu cette sottise; Merci encore de tout cœur pour tout, votre excellent travail de correcteur et surtout pour les nombreux commentaires qui ne font qu'enrichir un peu plus mon sentiment de joie.
Cordialement,
FE

Dominique 25/06/2014 04:54

Poésie suave à l'élégance raffinée, mais d'où sort donc la belle araignée ?

Lettres de soie rouge 30/06/2014 13:47

Merci Dominique,
L'araignée est une demoiselle de la nuit, de la peur, du poison et d'un mystère animal. Aussi apporte-t-elle le mystère la où la beauté emmielle le monde; Elle pourrait d'ailleurs fort bien descendre d'un nuage ou d'une branche ou peut-être simplement de la pénombre de mon esprit.

Merci de tout coeur,
FE

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche