Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 21:14
Prophétie de pantin

Il s’ouvre sous le ciel des cavernes sans forge

Où s’enfoncent les vents et leurs plumes de blé

Dont parfois le soleil a largement comblé

Les caves du seigneur et les bacs d’un salorge.

 

Qu’importe la richesse et ses montagnes d’orge

Si les rives du ru qui n’ont jamais tremblé

Disparaissent du monde où longtemps ensablé

Un pas traîne sa peau le couteau sous la gorge ?

 

Qui parle de la peur dont les masques de cire

Coulent comme du sang que le satin attire

Sous la voûte de cuir à l’odeur de chevreau ?

 

Est-ce un dernier regard qui sauvera le monde

De sombrer dans l’horreur des flammes d’un ouvreau

Que les gants d’un pantin brouillent d’un doigt immonde ?

 

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2014

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Griffes d'orties
commenter cet article

commentaires

stellamaris 08/08/2014 21:14

Un poème énigmatique et bien sombre, Francis, superbe !

(v.6 = 13 ; césure à revoir ; v.7 hiatus déjà_ensablé)

Avec toute mon amitié.

Lettres de soie rouge 18/08/2014 16:22

Cher Stellamaris,
Merci encore pour avoir tout de suite vu cette erreur de métrique que je corrige très vite et merci encore pour l'amitié que vous me portez.
Cordialement,
FE

Cigalette 106 08/08/2014 09:31

Bonjour le monde va mal, les guerres colorent la terre en rouge, et les rivières accueillent les larmes des mères endeuillées, mais où va le monde? question encore restée sans réponse, beau poème, merci bonne journée

Lettres de soie rouge 08/08/2014 14:15

Merci Cigalette 106
Votre réflexion touche le cœur et votre commentaire me fait le plus grand plaisir.
Merci encore pour votre fidélité à ces pages.
Cordialement,
FE

Rick 08/08/2014 06:48

Your rich imagination takes us to many new places! Loved the photo! Rick

Lettres de soie rouge 08/08/2014 14:14

Thank you I believe your heroism is boudless just for reading and commenting this difficcult sonnet.
SW

DA 08/08/2014 04:01

Apocalyptique voire infernal cher Francis, ce poème, difficile à commenter, ne manque pas de sel !

Lettres de soie rouge 08/08/2014 14:11

En effet, tu as bien raison, cher Dominique, (et bonne fête en passant !) ce texte sort droit de la bouche de la Pythie. Je n'en garde les droits d'auteur! Merci encore pour ton commentaire.
De tout cœur,
FE

flipperine 08/08/2014 00:24

personne ne sait comment il finira mais aujourd'hui il faut se méfier de tout

Lettres de soie rouge 08/08/2014 14:09

Chère flipperine,
Remarque et commentaire fort juste pour lesquels je vous remercie de tout cœur.
Cordialement,
FE

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche