Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 22:16
Lamento

C’est un matin de soie aux ailes de sulfure

Un étang de dentelle ombré de serpentins

Dont les rubans brodés de gestes enfantins

Flottent autour des toits comme un trait de mercure.

 

C’est un clocher de marbre et le clos de sa cure

Le silence des cours où les bénédictins

Pressent du ciel un miel qui couvre leurs butins

D’une couleur de lune à la saveur de mûre.

 

Est-ce encore un soupir qui s’échappe du bois

Lorsqu’un souffle de vent touche un faon aux abois

Et chasse le bonheur dans le coin d’une cage ?

 

Est-ce la solitude ou la peur de la mort

Qui sème un peu de sable au bord du marécage

Ou simplement des mots tombés d’un coffre-fort ?

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2014

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Griffes d'orties
commenter cet article

commentaires

stellamaris 22/11/2014 12:50

La poésie dans toute sa splendeur... J'en reste coi.

Avec toute mon amitié.

DA 22/11/2014 00:44

Très beau et le dernier vers très fort

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche