Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 22:23
Les masques

Derrière leurs couleurs ils cachent un secret

Rougissant de plaisir devant un peu d’audace

Pour qui saurait toucher d’une lèvre fugace

Une bouche mutine au sourire indiscret.

 

Sous leurs ailes de soie une ombre de fleuret

Flotte comme un soupir devant un mur de glace

Et frôle le désir de faire une grimace

Pour enchanter le soir pris dans un minaret.

 

Parfois désemparés au fond d’une ruelle

Ils plissent leurs regards devant une écuelle

Dont ils poussent du pied l’émail nauséabond.

 

Puis s’évanouissant au bord d’une fontaine

Ils jettent leur mystère au premier vagabond

Qui brûle de souffrance aux maillons d’une chaîne.

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2014

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Griffes d'orties
commenter cet article

commentaires

Stellamaris 04/11/2014 18:22

Toujours superbe, Francis ! Avec toute mon amitié.

Rick 04/11/2014 06:48

Not just serious; a bit of fun too!

DA 03/11/2014 23:25

De quoi joliment rêvasser en cheminant sur tes pas

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche