Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 22:15
Velours d'âme

Dans ses encriers d’or l’Inde aux doigts de safran

Puise des mots écrus dont la soie écarlate

Scintille sous le vent comme un corps d’acrobate

Tissant un bout de rêve aux franges d’un bougran.

 

Des coupoles d’émail que lèche un cormoran

Coulent de fins parfums dont le poison appâte

Les regards alanguis d’un jeune aristocrate

Ebloui par le jour à l’orbe d’un cadran.

 

La brise évanescente avale la vallée

Et sème du soleil tout au long d’une allée

Dont les larmes de miel se fondent dans les fruits.

 

Les fontaines de marbre et les bassins de jade

Bruissent dans les cours près d’une palissade

Qui enchante l’esprit pour mille et une nuits.

 

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2014

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Griffes d'orties
commenter cet article

commentaires

DA 20/11/2014 12:27

Quel dépaysement enchanteur

stellamaris 20/11/2014 08:45

Toujours magnifique, Francis ! Avec toute mon amitié.

Rick 20/11/2014 08:07

I am continuously amazed and surprised at your ability to extract meaning from so many disparate words and weave them into a fabric of sumptuous poetry! Rick

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche