Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 21:56
Contemplation de l'âme

Dans un drap de lin blanc brodé d’une alouette

Une perle de sang fondant comme un miroir

Cache l’éternité tout au fond d’un tiroir

Dont  la clé s’est enfuie au bec d’une mouette.

 

Des cloches de cristal que le soleil fouette

Couvrent la nudité travaillée au gaufroir

D’une laine de mots  plongés dans un soufroir

Pour blanchir la pudeur d’un tour de pirouette.

 

Des astres sans lumière au bord de l’univers

Versent des larmes d’encre à tord et à travers

Qui sèment sur la terre un vent de poésie.

 

 C’est ainsi que se noue à la bouche des saints

La promesse des temps que les vœux ont contraints

A l’aveugle douleur de leur dure amnésie.

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2014

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Griffes d'orties
commenter cet article

commentaires

Stellamaris 02/12/2014 19:18

Toujours superbe, Francis ! Avec toute mon amitié.

Rick 02/12/2014 06:57

Extraordinary grasp finding meaning in the universe of diversity!

da 02/12/2014 00:27

de quoi rêver et méditer

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche