Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 18:41
Rayon de sable blanc

Ce toit drapé d’ardoise où se baigne la lune

Plonge tout l’univers dans la sérénité

Dont les anges de Dieu répandent la beauté

Sur les tombes de marbre et la fosse commune.

 

Des branches d’olivier repoussent sans rancune

Les griffes de l’absence et de la pauvreté

Comme si par décence un peu d’humanité

Chassait les souvenirs d’une grande infortune.

 

Des mots gravés en or sur des pages sans fin

Rappellent aux passants que dans l’eau du coffin

Trempe la pierre à faux qui aiguise l’angoisse.   

 

L’espérance  pourtant inonde le chemin

Qui conduit de la vie aux bancs de la paroisse

Où se dresse dans l’ombre un bouquet de jasmin.

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Soierie de marbre
commenter cet article

commentaires

Rick 22/01/2015 07:19

Another fascinating expedition in the mystery of language!

FE 22/01/2015 11:00

Thank you very much. I appreciate the time you take to read and comment.
SW

Stellamaris 21/01/2015 22:50

Encore une pure splendeur, Francis ! Avec toute mon amitié.

FE 22/01/2015 11:00

Merci encore mille fois pour votre commentaire et votre admiration pour cette page.

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche