Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 21:51
Pont de prières

Dans la brume du soir un plumasseau d’éponge

S’entortille en fondant autour d’un abreuvoir

Où rougissent des mots dont l’unique pouvoir

Brise un secret perdu depuis l’âge du songe.

 

Un grillon maquillé sous le fard d’un mensonge

S’approche de la nuit tout au bord d’un lavoir

Où la lune a glissé sous l’or de son bavoir

Des brindilles d’ivoire et du temps qui s’allonge.

 

Le tintement lointain d’une perle d’argent

Tire de son sommeil un astre négligent

Prêt à tomber du ciel comme un caillou de sable.

 

La soif coule des murs et des mains d’un berger

Puis lentement s’enfuit sous le poids du danger

Vers un monde meilleur et presque impérissable.

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2015

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Soierie de marbre
commenter cet article

commentaires

Dominique 16/03/2015 18:58

...

Stellamaris 14/03/2015 12:27

Toujours superbe, Francis, j'aime tout particulièrement les deux derniers vers du 1er quatrain !

(v. 7 et 8, il est déconseillé de trouver la même sonorité à la rime d'un alexandrin et à la césure du suivant)

Avec toute mon amitié.

Rick 14/03/2015 08:28

The words and images dance with meaning and mystery!

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche