Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 20:46
Au jardin de mes yeux

Des lianes de feu cousent sur le jardin

Des cristaux de ciel bleu et des rubans d’ivoire

Que la fontaine en fleurs où se baigne une poire

Cueille en clignant des yeux pour séduire un ondin.

 

Sur le carreau brûlant d’un reste de gradin

Un lézard paresseux plonge la préhistoire

Dans un rêve endormi comme un mouchoir de moire

Oublié par le vent qui joue au baladin.

 

Les lilas et les lys mêlent leur parfum d’ange

Dans des grappes de blancs que des bourgeons d’orange

Tachent d’un trait teinté d’une encre de soleil.

 

Un bourdon en passant ébouriffe une rose

Puis bouscule un œillet au cœur de son sommeil

Qu’un papillon lassé quitte d’un air morose.

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Soierie de marbre
commenter cet article

commentaires

Stellamaris 06/04/2015 14:51

Encore une merveille, Francis ! Avec toute mon amitié.

Rick 06/04/2015 08:40

Amazing sensitivity!

DA 05/04/2015 23:15

Toute l'atmosphère d'un jardin irradié y est, j'apprécie !

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche