Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 21:06
A la tour de Babel

En feuilletant le ciel d’un regard immobile

Un lézard sèche l’encre au buvard de son cœur

Pour que les taches d’or de sa peau de danseur

Repoussent dans le sang une bouche labile.

 

Une fleur de lotus en forme de sébile

Flotte dans le torrent d’une lourde vapeur

D’où naissent des cristaux d’une étrange couleur

Qui caressent le sein d’une âme qui jubile.

 

Des branches de dentelle où brûle un lumignon

Répandent dans le soir un parfum d’estagnon

Regorgeant d’un soleil qui ciselle la neige.

 

L’âtre d’un jour mourant moule alors un bourgeon

Dans un tablier blanc que le cristal protège

Des dangers échappés de l’infini donjon.

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2015

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Soierie de marbre
commenter cet article

commentaires

Stellamaris 29/05/2015 19:46

Toujours magnifique, Francis ! Avec toute mon amitié.

Francis Etienne 31/05/2015 16:00

Merci encore de tout coeur,
Cordialement,
FE

flipperine 29/05/2015 00:10

de bien jolis mots

Francis Etienne 29/05/2015 17:27

Merci chère flipeerine c'est toujours un plaisir de vous voir commenter les textes,
Cordialement,
FE

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche