Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 21:38
Anniversaire d’une défunte

Le long d’un grand couloir pavé de solitude

Des flambeaux en argent crépitent dans la nuit

Comme une mandibule enveloppant un fruit

D’un mur d’ivoire noir gonflé d’ingratitude.

 

Brusquement un passant presque par habitude

Lève les yeux au ciel pour étancher le bruit

Qui coule de la nef où déjà se poursuit

Le rite du passage à la béatitude.

 

Des fleurs couvertes d’or et des plantes du soir

Dessinent sur la chair le cœur d’un ostensoir

Qui bat infiniment sous le souffle de l’ombre.

 

Plus tard naîtront les mots qui ouvrent le jardin

Dont les grappes d’armoise énumèrent le nombre

Qui compose la vie et préside au destin.  

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2015

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans soierie
commenter cet article

commentaires

Stellamaris 28/05/2015 22:07

Une splendeur, encore et toujours, Francis ! Avec toute mon amitié.

Francis Etienne 29/05/2015 17:38

Encore merci pour ce cri du coeur qui me comble de joie.
Merci
Cordialement,
FE

Quichottine 27/05/2015 10:31

Il faut du temps pour tout, et le chagrin en demande beaucoup.

Tes sonnets sont très beaux.
Passe une douce journée.

Francis Etienne 29/05/2015 17:40

Quelle jolie remarque et comme elle est vraie.
Merci pour l'appréciation de ces pages un peu triste et de toutes celles qui vous ravissent.
Merci encore,
Cordialement,
FE

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche