Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 20:56
Barque royale

Inlassablement l’or élime la lumière

Alourdissant les sens d’un parfum de muguet

Que les spires d’un vent poudré d’un fin duvet

Poussent vers l’orient comme un vœu sans prière.

 

Des astres embaumés dans des rais de poussière

Traversent le silence aux mailles d’un filet

Dont les cordes en soie froissent le gantelet

Où se glisse la main d’une altesse princière.

 

Les cieux s’ouvrent souvent sous le poids du passé

Et versent dans la nuit tout le temps amassé

Par des bribes de mots enrubannés de cire.

 

Qui songerait alors à traverser l’étang

Qui partage l’esprit d’une goutte de sang

Si ce n’est le poète au stylet de porphyre ?

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2015

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Soierie de marbre
commenter cet article

commentaires

Stellamaris 12/05/2015 13:01

Quelle splendeur, Francis, et quelle paix s'en dégage !

(v.10, "versent")

Avec toute mon amitié.

Francis Etienne 29/05/2015 19:15

Cher Stellamaris,
Merci pour ce commentaire si intime de cette page mais aussi pour votre oeil si vif à voir les imperfections que je corrige tout de suite.
Merci encore
Cordialement,
FE

Rick 12/05/2015 06:39

Spectacular virtuosity!

Francis Etienne 29/05/2015 19:15

Isn't too much ???? Anyway thank you so much for your kindness.
SW

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche