Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2015 6 16 /05 /mai /2015 20:50
Promenade au bord d’un rêve

Les nénuphars du lac cachent sous leur dentelle

L’ample chair de la pluie où se blottit le soir

Une goutte de vent au creux d’un encensoir

Dont le parfum musqué trouble une demoiselle.

 

Des perles de vermeil tissent une coupelle

D’un doigt cerclé de fer et du bout d’un fossoir

Cisellent le cristal d’un immense ostensoir

Naissant d’un bassin d’or à la rouge margelle.

 

Des grappes de lupins aux couleurs de sommeil

Frissonnent en buissons comme un cœur en éveil

Devant l’antre d’un temple aux colonnes de nacre.

 

Une gaze de brume enveloppe le port

Puis presque à pas de loup le spectre de la mort

Se glisse entre les mots qui s’éloignent en fiacre.

  

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2015

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Soierie de marbre
commenter cet article

commentaires

Stellamaris 17/05/2015 18:24

Je me régale toujours autant à te lire, Francis ! Avec toute mon amitié.

Francis Etienne 29/05/2015 19:08

Et moi, cher Stellamaris, je me régale toujours autant de lire vos commentaires si solides.
Merci encore de tout coeur,
FE

Rick 17/05/2015 07:22

Scintillating evocative words leading to another dream!

Francis Etienne 29/05/2015 19:09

Very wunderfully summoned...Thank you so much
SW

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche