Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 20:15
Impressions new-yorkaises

Dans sa peau de miroir la tige de métal

Perce l’éternité d’une griffe d’orage

Et repousse la peur à la porte d’un âge

Où le refus de l’aube est un crime fatal.

 

L’horloge de la vie et son long récital

Carillonne au zénith dans un bain de nuage

Que les orgues du fleuve embrouillent d’un plumage

Nacré par le frisson d’une braise en cristal.

 

Emmaillotant le ciel d’une larme en réglisse

Dans un papier de soie enrobé de cilice

La brume se dilue aux flancs d’un paquebot.

 

Un ange en sucre d’orge abrite sous son aile

Le mirage de mots qui sous leur fin jabot

Fondent le caramel d’une longue dentelle.

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2015

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Soierie de marbre
commenter cet article

commentaires

Stellamaris 07/06/2015 19:07

Toujours aussi magnifique, Francis ! Avec toute mon amitié.

Francis Etienne 08/06/2015 19:53

Merci Cher Stellamaris,
C'est aussi toujours un immense plaisir de lire vos appréciations et d'être digne d votre estime.
Cordialement,
FE

Rick 06/06/2015 08:55

The 'fabric' of poetry is the weaving of threads of thought as occurs in fine lace!

Francis Etienne 08/06/2015 19:52

Wa a very nice observation and certanly a fabulous compliment, Thank you so much
SW

flipperine 05/06/2015 23:28

un poème qui donne envie de manger des sucreries

Francis Etienne 08/06/2015 19:51

Merci Flipperine pour ce commentaire tout endouceur.
Cordialement,
FE

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche