Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2015 4 16 /07 /juillet /2015 20:07
Parcelle de miroir

Dans un écrin de soie où repose une larme

La lumière du soir cueille un astre engourdi

Par des lingots de fleurs dont l’éclat alourdi

Ombre tous les regards d’une perle de charme.

 

Sous le masque d’un cœur dont le poison désarme

La chair tremble de peur devant l’air étourdi

D’un soldat somnolent et presque abasourdi  

Par le cri chatoyant d’un éclair bleu de parme.

 

Puis la mort se faufile entre les fils de fer

D’une cage de cirque enfermant le désert

Dans un cube d’argent à la peau de dentelle.

 

L’éternité se voile en se couvrant d’émail

Sans jamais se tacher d’une goutte d’airelle

Car tout meurt en silence au bord d’un soupirail.

  

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2015

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Soierie de marbre
commenter cet article

commentaires

Stellamaris 18/07/2015 08:33

Toujours magnifique, Francis ! Avec toute mon amitié.

Francis Etienne 18/07/2015 19:12

Merci encore une fois de tout coeur,
Cordialement,
FE

annie 17/07/2015 21:09

Bonsoir Francis,
Je relis avec grand plaisir ce sonnet parfait dont l'illustration me surprend quelque peu !
Bonne soirée et amitiés.
Annie
PS : Il me plairait d'être avertie de vos articles mais je me suis abonnée plusieurs fois sans succès... Sans doute devez-vous accepter comme je le fais sur mon blog ? Vous n'y êtes bien sûr pas obligé ! Je connais le chemin de votre poésie maintenant pour venir m'y abreuver !

Francis Etienne 18/07/2015 19:11

Chère Annie
Merci pour votre commentaire et pour votre très inintéressante remarque sur la photographie qui illustre ce texte. Souvent je me sens lié à des images que je porte en moi et j'essaie de les plaquer sur les photographies que je prends ça et là. Celle-ci a été prise à Marseille.

Pour ce qui est de l'abonnement à la lettre, je n'ai aucun regard et ne peux pas vous autoriser ou interdire de quelque manière que ce soit à la recevoir. Je pense qu'OB gère indépendamment de moi les abonnés, ce que je regrette puisque votre demande n'a pas été prise en compte; De fait cela s'est déjà produit et je ne sais toujours pas comment répondre à la demande. J'en suis désolé.

Peut-être renouvelez votre demande...

Merci en tout cas de tout coeur.
Cordialement,
FE

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche