Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 20:28
Jarre d'astres

Les mots écrits par cœur sur un bout de visage

Colorent chaque jour d’un reflet de carmin

Dont l’ombre se découd d’un large parchemin

Où la pluie a posé des larmes de cirage.

 

Sur la toile du sable en effaçant l’image

De la mer endormie au bord d’un long chemin

Les heures vident l’or d’un boisseau de jasmin

Posé comme un soupir dans un trou du rivage.

 

Quelques barques le soir s’assoupissent en chœur

Ivres d’un crépuscule affinant sa liqueur

Dans une mousse bleue à la saveur de pêche.

 

Sous le chiffon froissé d’une lune d’email

La nuit déploie alors son immense éventail

Comme un gant de velours qui déroule une mèche.

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Flocons de temps
commenter cet article

commentaires

Evy 16/09/2015 21:29

C'est magnifique ce poème

flipperine 15/09/2015 18:22

un beau poème

flipperine 15/09/2015 18:22

un beau poème

flipperine 15/09/2015 18:22

un beau poème

annie 15/09/2015 12:30

Bonjour Francis,
Oh cette chute quelle est belle ... On entend même le soupir d'une fin de journée en bord de mer...
BRAVO !
Amitiés.
Annie




"Sous le chiffon froissé d’une lune d’email

La nuit déploie alors son immense éventail

Comme un gant de velours qui déroule une mèche."

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche