Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 21:17
Contemplation d'esthète

Pour des bouts de velours taillés dans l’or de l’eau

La nuit prête son âme aux anges de passage

Que des voiles de feu habillent d’un corsage

Aux couleurs d’un éclair posé sur un tableau.

 

Le vent froisse la pluie aux feuilles d’un bouleau

Murmurant à son souffle un étrange message

Dont la frêle parole enivre l’homme sage

D’un sommeil alourdi par un bruit de rouleau.

 

Au flamboyant fronton des vagues sous l’écume

Des langues de vanille écrasent sur l’enclume

Des cristaux de soleil fondant comme du miel.

 

Au bord de la falaise aux paupières de craie

On voit soudain passer dans un lambeau de ciel

Le fantôme d’un mot aux griffes d’une orfraie.

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2015

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Merci chère Annie<br /> pur votre remarque sur la photo et votre fidélité à suivre ces pages de soie rouge.<br /> Cordialement, <br /> FE
Répondre
A
Bonsoir Francis, <br /> Une superbe photo pour un non moins superbe sonnet aux rimes riches dans les quatrains !!!<br /> Avec toute ma sympathie.<br /> Annie
Répondre

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche