Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 21:25
Fardeau de sable

Comme des bulles d’or les fleurs de notre enfance

Dansent au fond de nous en remplissant nos cœurs

De parfums capiteux et de dés de liqueurs

Que nous buvions toujours malgré toute défense.

 

Si souvent nous brisions un regard sans offense

D’un mot de porcelaine où nous cachions vainqueurs

Des rêves alourdis par des rires moqueurs

C’est que nous méprisions les larmes de la chance.

 

Et qu’importait alors l’avenir du démon

Qui creusait dans nos chairs des ruisseaux de limon

Puisque nous ignorions les souillures de l’âge ?

 

Est-ce donc le silence où nous trouvions ce temps

Qui s’est fondu un jour dans un dernier printemps

Dont aujourd’hui nos doigts ouvrent enfin la cage ?

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2015

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Bonsoir cher Francis, <br /> Ah que ce sonnet me parle... Je suis en pleine période de doute entre l' enfance et ce futur qui me fait peur !<br /> Comme vous le dites joliment !<br /> Bonne soirée et mon amitié.<br /> Annie
Répondre
F
Rassurez-vous l'enfance se prolonge jusqu’à notre dernier comme la couleur unique de notre premier regard, l'avenir c'est le rêve, le passé c'est l'oubli, et ce qui nous fait vivre pleinement c'est le présent, ce présent que je partage maintenant avec vous. <br /> Bon repos, et paix soit avec vous.<br /> Merci encore de tout coeur, <br /> Cordialement <br /> FE

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche