Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2015 6 31 /10 /octobre /2015 22:45
Nil sine numine

Lhorloge du savoir sonne une heure de cendre

Forgeant un serpentin d’un bout de kaolin

Que des bruits de ferraille écrasent au merlin

Pour épuiser le soir déjà prêt à se vendre.

 

Un escalier de fer que le vent a pu fendre

Laisse voler des mots écrits sur du vélin

A l’encre d’un soleil qu’on recouvre de lin

Pour que vienne ce temps que personne n’engendre.

 

Pour traverser la nuit et son vide béant

Il faut le cristal noir d’un cratère géant

Où s’embrase le cuivre à l’or d’une chandelle.

 

Alors pourquoi chercher sur la route du port

Les traces d’un baiser que parfois l’hirondelle

Jette sur le gravier comme un bout de bois mort ?

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Flocons de temps
commenter cet article

commentaires

annie 03/11/2015 19:58

Bonsoir Francis,
Eh bien c'est à pas feutrés que je viens m'abreuver de vos mots !
L'illustration m'a surprise et c'est cela qui me plaît ! Vous surprenez toujours...
Amitiés.
Annie

Francis Etienne 07/11/2015 22:42

Merci Annie,
Votre commentaire est un éloge qui me touche. L'illustration est une partie d'une oeuvre exposée dans les rues de Londres et qui se composent d'un cercle de paires de souliers attachées les unes aux autres, (détail de cette oeuvre sur la photo). Etrange oui et surprenante certes.
Merci encore
de tout coeur.
FE

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche