Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 23:42
Fallacieuses eflluves

Comme un dé qui s’enroule autour d’un pur hasard

Ainsi s’écoule l’eau d’une lèvre de vasque

Sous le souffle épuisé d’une longue bourrasque

Qui lèche le ciel bas rongé par le blizzard.

 

Des bandes de grêlons aux griffes de lézard

Traversent la fournaise où grouille une tarasque

Dont l’ombre étend la mort jusques aux traits d’un masque

Posé sur le roc nu d’un effrayant puisard.

 

Un charroi de varans embourbé dans la vase

S’enfonce dans la nuit poursuivant une phrase

Enchaînée au destin d’un sombre malandrin.

 

Puis le verre se brise et la flamme se vide

De son éternité par la bouche livide

D’un juge s’effondrant au cœur du sanhédrin.

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Flocons de temps
commenter cet article

commentaires

annie 29/11/2015 17:18

Un sonnet qui me fait frissonner à moins que ce ne soit ce temps triste, froid et gris... Mais je pense que ce doit être le tout !
Mes bravos Francis toujours, et mon amitié.
Annie

Francis Etienne 30/11/2015 17:19

Merci Annie,

Oui c'est un tout je crois car les temps comme le temps se reflètent dans les mots que je file chaque jour sur mon métier à lettres.
Merci encore et surtout ne vous laissez pas trop attrister par les circonstances, il y a toujours une ligne d'argent à u nuage (proverbe américain, mal traduit !)
Merci encore bonne soirée.
Cordialement,

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche