Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 22:15
Requiescant in Pace

Plongé dans de la cendre un cri perce l’abîme

Qui sépare le temps en deux larmes de chair

Comme des crocs de sang aux bouches d’un éclair

Dévorent le silence à la douleur du crime.

 

Tous les cristaux des yeux s’effondrent d’une cime

Où le dernier instant suspend dans un trou d’air

Le regard qui se ferme au crépuscule clair

D’une nuit infinie offerte à la victime.

 

Des ruisseaux de rubis jaillissant de la peur

Enrobent le soleil d’une lourde vapeur

Dont les gouttes de feu brûlent la joue éteinte.

 

Puis le marbre se moule autour des yeux brisés

Qu’un glas refermera de sa mesure feinte

A force de ronger les discours épuisés.

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2016@Shortédition

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Flocons de temps
commenter cet article

commentaires

Marielle 20/11/2015 16:31

Merci cher Francis de l'avoir écrit... si délicatement
ces horribles moments.
Je lis doucement ton recueil...merci.
Je t'embrasse.
Marielle

Francis Etienne 20/11/2015 17:11

Mon Dieu quel plaisir d'avoir de vos nouvelle et quel délice de savoir qu evous lisez quelques pages des vitraux de sange. Merci encore pour l'effort que vous faites pour me laisser un commentaire malgré votre difficulté à voir.
Je vous embrasse très fort.
Votre ami,
Francis Etienne

annie 17/11/2015 18:17

Mon Dieu cher Francis ,
Jamais au grand jamais je ne prendrai le poème de qui que ce soit ! Mais si un jour vous m'y autorisez je vous demanderai un poème pour mon blog avec votre lien bien sûr comme la dernière fois !
Ce sera un honneur pour moi !
Merci, vous êtes la bonté même ce que j'apprécie beaucoup... Notre Flormed a la même qualité d'âme que vous.
Amitiés.
Annie

annie 17/11/2015 17:36

Celui-ci Francis si je l'avais écrit, j’aurais été fière de moi... Vous pouvez l'être... C'est splendide de pudeur et de triste réalité.
Amitiés.
Annie

Francis Etienne 17/11/2015 18:36

Merci Annie pour votre générosité. Oui bien entendu prenez quelques poèmes que ce soient pour vous, et pour les poster sur votre blog. C'est moi qui vous en serai redevable et vous en remercierais de tout coeur. Merci encore de tout coeur,
FE

Francis Etienne 17/11/2015 18:06

Merci chère Annie, votre commentaire si délicat me touche car il est vrai qu'aucun mot ne pourra jamais porter la cruauté d'un tel malheur. et pourtant chacun de nous a besoin de parler et d'exprimer sa tristesse, sa douleur, sa rage et son abattement devant une telle déchirure de notre univers.
Merci encore.
Ps: Si vous le voulez, j'efface ce texte et vous le recopiez en le publiant avec votre nom...ce serait un cadeau !
Merci encore de tout coeur,
FE

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche