Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2015 6 05 /12 /décembre /2015 22:11
Passerelle à mirages

Près d’un soleil de paille au fond d’un ciel frileux

Une âme se blottit contre un mur de silence

Et caresse le soir dont l’extrême opulence

Coule comme une braise aux arômes moelleux.

 

Quelques bouquets d’ivoire aux pouvoirs fabuleux

Plongent le souvenir dans une somnolence

Où blanchissent les mots et leur douce indolence

Dans des pots de cristal couverts d’or flosculeux.

 

Une vierge s’émeut d’une larme timide

Epousant le soleil dans une pyramide

Dont la pierre polie éparpille l’encens.

 

Le voyage du cœur est un profond mystère

Qui traverse le temps aux griffes de zostère

Pour échapper au bruit qui suinte des sens.  

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2016@Shortédition

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
"Le voyage du cœur est un profond mystère", oh oui !<br /> Merci aussi de nous inviter au RITZ !<br /> Je te souhaite un prompt rétablissement. La muse attendra, elle est parfois exigeante... Chez toi trop gourmande et chez moi capricieuse !!!<br /> Je vais aussi me mettre en pause...<br /> Amitiés Francis.<br /> Annie
Répondre
F
Merci pour ton support et merci pour ta remarque, la muse est une voix capricieuse mais elle n'abandonne personne. Merci encore de tout cœur, <br /> FE

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche