Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 22:00
A la grotte du soir

Une goutte de temps tombe sur la paupière

D’une fée endormie au bras d’un arlequin

Dont la bouche adoucie au goût de marasquin

Caresse le satin d’une riche guêpière.

 

La main de velours noir d’une étrange fripière

Fouille le sable mou d’un rivage turquin

Où des oiseaux frileux en papier maroquin

Referment l’horizon avec une drapière.

 

Aux lèvres de la nuit on chuchote en tremblant

Des mots remplis de suie et d’un parfum troublant

Que le vent de la grève enfle comme un présage.

  

Puis les feuilles d’argent et les mèches de lin

Froissent l’éternité d’une larme en vélin

Arrachée au sommeil d’un placide visage.

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2016@Shortédition

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Mosaïque de mots
commenter cet article

commentaires

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche