Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 21:36
Miasmes de menthe

Sous le marbre taché d’un souffle de vapeur

Repose un chemin creux qui s’enfonce dans l’âtre

D’un gouffre de couleurs dont les reflets d’albâtre

Vacillent en silence au grès d’un ru trompeur.

 

Des volutes de soufre aux langues de torpeur

Offrent des paradis dont la terre verdâtre

Tremble comme du sel sur des bouches de plâtre

Ouvertes à la soif dans un cri de stupeur.

 

Une ombre en laine blanche évente une infamie

Rabougrissant le temps par une épidémie

De mots souillés de sang et de vulgarité.

 

Or dans des pots de fer on peut voir la mélasse

Ebouillanter la peau de notre humanité

En étouffant nos cris d’un morceau de filasse.

 

 Francis Etienne Sicard Lundquist ©2016

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Mosaïque de mots
commenter cet article

commentaires

annie 07/09/2016 16:43

Francis,
Je te remercie et te demande de m'excuser si j'ai été maladroite, j'en suis bien peinée. C'était involontaire vraiment.
Amitiés.
Annie

Lettres de soie rouge 07/09/2016 21:07

Mais non mais non tu n'es pas maladroite du tout, il n'y a rien de grave, rassure-toi, tout va bien. Félicitations encore et encore pour ta jolie place.
Bonne avec un peu de fraîcheur enfin....

Je t'embrasse cordialement,

FE

annie 07/09/2016 15:33

Waouh Francis ! Un mot que je n'ai jamais lu chez toi... Je ne suis pas au désespoir non plus, je connais les règles des concours maintenant, c'est très aléatoire... Je voulais simplement d'annoncer la bonne nouvelle !
Si tu connaissais mon petit recueil "Invitation" dans lequel je m'adresse à ma muse, tu verrais qu'elle aime aussi qu'on lui tienne tête parfois !!!
Il est bien difficile d'interpréter les mots quand la personne n'est pas en face de soi... C'est un peu comme en poésie, l’interprétation n'entend pas le ton que l'on y met !
Avec toujours mes sincères amitiés.
Annie

Lettres de soie rouge 07/09/2016 15:44

Oui j'ai oubli de te féliciter et le désespoir n'est pas il est vrai dans mes bagages...Encore toutes mes félicitations pour ce beau succès !!!
Bonne après-midi
FE

annie 07/09/2016 13:08

Bonjour cher Francis,
Les "rus" de nos jours cachent de bien vilaines choses... Comme c'est bien dit !
Je viens par hasard en cliquant je ne sais où, de voir défiler tes photos, waouh quelles sont belles !
Je te félicite pour le tout.
Amitiés.
Annie
PS : Un troisième prix du sonnet à Angers pour octobre... "Quand je serai bien vieille, le soir à la chandelle", qui sait un jour, un premier ?..... Je n'y crois plus, je ne suis pas assez douée mais je suis contente quand même !

Lettres de soie rouge 07/09/2016 15:16

Merci ANnie pour ce commentaire qui renouvelle ta fidélité à mes lignes mais aussi pour ton voyage dans les photographies.

Un troisième prix est très honorable et je fdois dire qu'ayant participé moi aussi à des concours je n'ai jamais rien décroché qu'un " merci à la prochaine fois !" Donc ne désespère pas si vite et qui plus est le travail d'écriture prend du temps et des forces pour aboutir, donc ne te laisse pas aller au désespoir et n'engueule pas trop ta muse, elle peut bien prendre quelques jours de vacances...
Cordialement,
FE

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche