Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 22:10
Sarbacane de songes

Sous des bris de soleil la natte d’un ruisseau

Pétrit sous sa dentelle un brasero de paille

Qu’une main de cristal tisse sur la rocaille

Comme un fil de lavande échappé d’un boisseau.

 

Les voiles de damas d’un merveilleux vaisseau

Froissent l’air de la mer que la chaleur écaille

D’un bruissement d’or et d’un souffle en broussaille

Dont l’écume éclabousse une brindille d’eau.

 

Sous l’horizon de jade un flot de mousseline

Effleure le brouillard d’une bouche câline

Et sème sur le sable une fleur de coton.

 

Emaillé par le vent le regard se faufile

Entre les mots perdus et le temps immobile

Suspendu pour toujours au mât d’un clocheton.

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2017@Shortédition

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Grêlons d'astres
commenter cet article

commentaires

annie 18/03/2017 21:04

Bonsoir cher Francis,
Juste un petit salut pour avoir des nouvelles que je souhaite bonnes de tout cœur.
Amitiés.
Annie

Lettres de soie rouge 25/03/2017 17:16

Merci Annie pour ton commentaire et pour ton bon soin à prendre de mes nouvelles. Je vais bien mais je suis retardé par beaucoup de choses à faire et beaucoup de détails à régler dans une période où je m'occupe bien entendu de mes parents, mais aussi dans laquelle je dois surveiller un peu ma santé. J'essaye toutefois de me reposer et c'est peut-être une des raisons pour laquelle je n'écris pas aussi souvent. Mais comme je disais dans un commentaire précédent, je revis avec le printemps et comme dirait Mimi dans la bohème : « " il primo sol e mio » !

Je te remercie encore de tout cœur je t'embrasse très cordialement.

Francis Étienne

iris-véronique henry 12/03/2017 16:09

bonjour
j'ai lu quelques poèmes de vous sur POESIES , ils sont d' ailleurs sublimes , celui-ci l' est également , j'adore les vers raffinés et exquis , merci de votre écriture

Lettres de soie rouge 12/03/2017 18:07

Merci surtout à vous d'apprécier ses sonnets et surtout de m'encourager à poursuivre.
Cordialement Francis Étienne

Lettres de soie rouge 20/02/2017 17:47

Merci beaucoup pour ce commentaire et la modestie avec laquelle vous parlez de votre capacité à lire un texte poétique. Je suis certain que vous en saisissez beaucoup de nuances et que les émotions que vous en retirez sont précieuses. Merci beaucoup encore.
Cordialement Francis Étienne

Marie Le Corre 19/02/2017 05:53

Je ne m'étendrais pas sur un commentaire qui joue les savants car je ne suis qu'une modeste artiste de la poésie et je ne prétends pas avoir de talent. Je veux juste dire que j'aime tes mots.

Lettres de soie rouge 25/03/2017 17:17

Vous êtes une excellente artiste et je suis certain que vous jouez avec beaucoup de talent avec les mots et leur musique. Merci en tout cas pour votre commentaire qui me touche beaucoup
cordialement, Étienne

annie 12/02/2017 19:47

Bonsoir cher Francis,
Oh je suis désolée. Je te souhaite donc un prompt rétablissement.
Nous sommes presque installés avec des travaux en cours mais la fatigue est encore là !
OUI pour un poème à deux plumes car la Muse est souvent muette, elle attend le printemps sans doute !
Permets que je t'embrasse. Prends soin de toi.
Annie

Lettres de soie rouge 15/02/2017 16:40

Merci Annie pour tes bons vœux de rétablissement. Ma convalescence est presque finie et je pense que je peux reprendre très bientôt une écriture beaucoup plus régulière et donc peut-être partager cet exercice que je te promets. Je te souhaite une bonne soirée.
Cordialement Francis Étienne

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche