Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2017 6 26 /08 /août /2017 21:14
Poudre de mots

Aux froissements bleutés de la mer qui croupit

Sous la cendre d’un jour enrobé de vanille

Des galets de soleil cachent sous leur guenille

Un gouffre de satin où le temps s’assoupit.

 

Une lèvre de soie embrasse sans répit

Le sable barbouillé d’un rouge cochenille

Et caresse le ciel dont l’humble chiquenille

Fuse comme de l’or que le sel rechampit.

 

Un vase de porphyre oublié par l’orage

Verse sur les rochers des ombres de cirage

Empruntant à la nuit un bout de baldaquin.

 

Quelques brindilles d’air se mêlent au murmure

D’un lointain soupirail puis d’un geste taquin

Déshabillent l’étang du poids de son armure.

  

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2017@Shortédition

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Grêlons d'astres
commenter cet article

commentaires

annie 27/08/2017 09:59

Bonjour Francis,
Si tes mots sont de poudre, les miens te chuchotent mes bravos !
Amicalement.
Annie

Lettres de soie rouge 27/08/2017 18:55

Merci Annie pour ton commentaire si délicat et qui me touche beaucoup bien sûr… c'est un timide retour vers l'écriture, qui me manque, car comme tu la constatais j'ai eu un été extrêmement silencieux… trop de choses à faire, trop occupé à bien de choses finalement sans assez de liberté pour moi-même et surtout pour ma veine de création. Mais la situation se rétablit lentement et je pense que dans les jours qui suivent je vais pouvoir reprendre mon activité littéraire.

Encore merci beaucoup pour ton commentaire et surtout et avant tout pour ton immense amitié. J'ai toujours en tête un sonnet à quatre mains…

très cordialement je t'embrasse

Francis Étienne

Domi 27/08/2017 04:17

Fidèle à ton style tu réussis là un joli poème dont j'aime la lèvre de soie qui embrasse le sable

Lettres de soie rouge 27/08/2017 18:59

Merci Dominique venu très fidèlement commentait ce sonnet et merci pour ton appréciation de mon effort littéraire. J'ai été très silencieux pendant l'été car j'ai eu beaucoup de choses à faire.

J'ai remarqué que tu passais par le Languedoc-Roussillon et notamment à Nîmes, où tu as découvert les bornes de Shortédition, édition chez qui je suis très régulièrement. C'est une merveilleuse idée que je partage de tout cœur.

Si tu devais t'approcher de Narbonne, préviens-moi nous pourrions éventuellement nous rencontrer. Merci encore pour ton attention et ton commentaire si généreux.

Cordialement, Francis Étienne

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche