Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 juillet 2018 2 31 /07 /juillet /2018 21:57
Eveil

A la marge du jour un papillon d’écume

Sème des rides d’or sur la torpeur des bancs

Dont le jardin public déroule les turbans

Le long de ses sentiers enrubannés de brume.

 

Aux murmures du temps que l’encre d’une plume

Colore de joyaux et de bouts de rubans

Répond le flot nacré d’un parfum d’oliban

Comme si le soleil frappait sur une enclume.

 

Quelques taches de sang perlent dans les ruisseaux

Où déjà bâille un peu l’ombre des arbrisseaux

Echappés d’un sommeil que la brise évapore.

 

C’est un instant de paix, un souffle de beauté,

C’est le jour qui s’avance à pas de chat botté

Et tisse du corail au doigt d’un madrépore.

 

 Francis Etienne Sicard Lundquist ©2018@Shortédition

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
un beau poème Francis ; ce qui m'étonne c'est que la photo de la notification n'est pas la même que celle de l'illustration ...
Répondre

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche