Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2018 6 14 /07 /juillet /2018 22:41
Fatras d'astres

Dans l’encrier du soir où s’écoule l’orage

D’une vague brodée au bord d’un cil de vent

Des mots d’or et de feu de leur regard vivant

Brûlent l’éternité dans un transport de rage.

 

Des gouttes de cristal enrobent de cirage

L’arc de l’infinité qu’une fée en rêvant

Froisse contre son cœur tourné vers le levant

Comme un souffle d’enfant qui meurt avec courage.

 

Des ronces de soleil aux épines de fer

Déchirent les rideaux de l’aube et de l’enfer

Et puisent des éclairs dans le sac de la foudre.

 

Puis une main gantée arrache du cercueil

Un poète maudit dont le dernier recueil

S’enfonce avec lenteur dans un amas de poudre.

 

 Francis Etienne Sicard Lundquist ©2018@Shortédition

Partager cet article
Repost0

commentaires

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche