Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 19:54

 

 

 

DSCF0102.JPG

 

 

 

La rue en diamant et son soyeux pavage

Comme un long serpentin lâché d'un toit obscur

Glissent d'un pas joyeux le long d'un bout de mur

Que tapisse un soleil en habit de voyage.

 

Un bus à impériale et son rouge ramage

Croisent une Bentley sous un dais de noir pur

L’un éteignant le jour et ses rêves d’azur

L’autre hâtant la nuit vers l'ivresse volage.

 

La Tamise soudain se pare d'un collier,

En chuchotant des mots qui fusent par millier

 Car Big Ben se maquille à l’or de son aiguille,

 

Puis de divines voix emplissant les jardins

Soulèvent des rideaux dont les tons de vanille

Font frissonner la ville aux plaisirs des gradins.

 


 

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2011

Partager cet article

Repost 0
Published by lettresdesoie - dans pages en voyage
commenter cet article

commentaires

stellamaris 31/03/2011 20:12



Une évocation superbe ! Toute mon amitié.



  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche