Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 23:23

 

 

DSCF0064-copie-1.JPG

 

 

 

 

Il glisse dans nos mains des pierres de soleil,

Puisant sa liberté aux rides de notre âge,

Et griffe de son ongle à l’éternelle rage,

Nos visages blessés à ses crachats de fiel.

 

La violence des mots qu’un rire démentiel

Pérore en toussotant sous un regard volage,

Blesse nos cœurs battus par les vagues d’orage,

Dont nous brisons le sort d’un péché peu véniel.

 

S’il nous laisse le choix entre Dieu et son droit,

C’est qu’il ronge nos peurs à sa dent aiguisée,

Comme un félin gourmand d’une proie à son doigt.

 

Mais il cache son nom que tout le monde abhorre,

Parce ce Monseigneur à la voix déguisée,

Dévore le fruit mûr des fleurs de mandragore

 

 

 

Francis Etienne Sicard Lundquist © 2011

Partager cet article

Repost 0
Published by lettresdesoie - dans pages en larmes
commenter cet article

commentaires

lettresdesoie 30/04/2011 16:51



Encore merci


pour la peine


et le temps


que vous prenez


à lire et commenter


les sonnets.


 


Je cherche à clarifier


les détails


de l'alternance


masculin / féminin


et à apprendre


leur utilisaiton


précise.


 


Merci encore,


Cordialement,


 


Francis Etienne.



stellamaris 29/04/2011 20:17



Superbe, Francis ! Mais la formule de rime que tu as retenue ne permet pas l'alternance des rimes masculines/féminines ...


 


Toute mon amitié.



  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche