Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 03:12

 

 

 

tenerife-vespucis-001.jpg

 

 

 

Dans une flaque d’ombre un rayon de lumière,

Déchirant l’univers d’un lambeau d’étincelles

Brise l’éternité sous ses gants de dentelles,

Comme on sème le vent d’une parole altière.

 

Des voiles de saphir aux rêves de croisière

Flamboyant de leurs yeux sur l’or des passerelles,

Tissent des éventails fragiles et rebelles

Dans un bassin de ciel à l’humeur buissonnière.

 

Il flambe de l’écume à l’enclume du port

Où se forge un matin épargné par la mort,

Qu’un silence enfouit dans un trou de besace.

 

Quelques pans de falaise arrachés à la nuit

Remplissent le décor d’une ganse de bruit,

Mais personne ne voit cet instant si fugace.

 

 

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2011

Partager cet article

Repost 0
Published by lettresdesoie - dans pages blanches
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Sicard Lundquist 20/07/2011 14:36



Cher Steallamaris,


Merci par contre suggestion


que j'ai suivie,


la ponctuation


étant toujours délicate


dans une unité aussi dense


que celle du sonnet.


 


J'avais tendance


à imposer


le rythme


par la virgule,


mais souvent,


la ponctuation


détermine le flot


de la mélodie,


aussi suis-je souvent


sans armes


devant


le dilemme


sens, mélodie.


 


Merci encore mille fois.


Cordialement,


 


Francis Etienne



stellamaris 19/07/2011 08:04



Bonjour Francis


Dans ce cas, il me semble que ce serait plus clair en modifiant la ponctuation : En supprimant la virgule à la fin du deuxième vers de ce tercet et en mettant peut-être une à l'hémistiche.


Toute mon amitié.



Francis Etienne Sicard Lundquist 18/07/2011 02:41



Thank you!


It takes very littlle


to speak and write


with a certain style,


perhaps


a little education


and some


je ne sais quoi !


Thank you again


SW



Francis Etienne Sicard Lundquist 18/07/2011 02:39



Cher Stellamaris,


Merci encore une fois


pour votre encouragement


et pour votre remarque.


Toutefois,


le que est un pronom relatif


se rapportant à mort


et non la seconde partie


de la négation restrictive


ne...que.


 


Merci encore,


 


Cordialement,


 


Francis Etienne.



Rick 17/07/2011 12:02



I'm always amazed at your command of the language and your ability to wring such meaning from them.   Rick



  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche