Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 17:38

 

P1040664.JPG

 

 

 

Des bris de temps perdu brûlent l’éternité

Dans un sac de blé noir cousu par le silence

D’une étoile brisée au bord de votre absence

Que mes mains ont pétrie avec avidité.

 

Chaque soir l’encre tue une banalité

Comme un pou dépourvu de toute autre existence

Que celle dont mes mots attestent l’impudence

Sous mes feuilles de miel et de frivolité.

 

Si je retouche un peu les contours de ma langue

Pour plonger mon regard dans votre cœur exsangue,

Dois-je aussi déchirer la peau de mon chagrin,

 

Pour enfin enjamber une strophe anodine

D’une audace nouvelle et toutefois câline,

Sans pourtant excuser mon esprit pérégrin ?


 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans American jigsaw puzzle
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Lundquist 29/04/2013 17:45


Cher Stellamaris,


Après un long silence,


que la trépidation de la vie


m'a imposé,


je reviens vous remercier encore


pour votre commentaire


et votre grande bonté.


Merci encore de tout mon coeur,


Cordialement,


Francis Etienne,

Stellamaris 10/04/2013 21:33


Une splendeur, Francis ! Avec toute mon amitié.

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche