Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 19:19

 

 

 

DSCF0010-copie-2.JPG

 

 

 

Dans une sombre sylve habitait une fée,

Qui cachait sa beauté sous un châle de vent,

Dont les franges de brune au souffle impertinent,

Eteignaient un soleil à la fin de l’année.

 

De sa baguette en or à la garde ouvragée,

Elle touchait la pluie au flot incandescent,

Et la magie aidant, le monde érubescent

Se métamorphosait en oasis sacrée.

 

Des papegais d’argent aux regards de rubis,

Longeant rives et quais traversaient en pavane,

Des temples de porphyre où régnait un courlis.

 

Puis un jour de décembre un astre merveilleux,

Vint annoncer au monde au cœur d’une cabane,

La naissance de Dieu miséricordieux.

 


Francis Etienne Scard Lundquist ©2011

Partager cet article

Repost 0
Published by lettresdesoie - dans pages en larmes
commenter cet article

commentaires

stellamaris 23/04/2011 09:20



J'aime les fées ... Des images superbes, Francis !


(1 syllabe de trop au vers 6)


 


Toute mon amitié.



Rick 23/04/2011 06:42



Splendid!  And perfect for Easter!   Rick



  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche