Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 19:26

 

 

DSCF0449.JPG

 

 

 

Dans un lit cerclé d’or une étoile en extase

Couronne de son front les margelles du soir

Où se couche le flot d’un lointain rouissoir

Dont la tache de rouille attaque chaque phrase.

 

Des filons de velours teintés avec emphase

Fondent leur chair de roche à l’onde d’un baissoir

Qu’une invisible main tenant un encensoir

Recouvre d’une neige aux couleurs de la vase.

 

Un fifre muselé par un cierge de bois

Raconte une aventure à l’appel d’un hautbois

Qu’un singe musicien parodie à sa guise.

 

Une écuyère enfin se dandine en tutu

Sur un âne attisé par un coucou pattu

Qui coucoule d’amour sous un chant qu’il déguise.

 

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2011

Partager cet article

Repost 0
Published by lettresdesoie - dans pages blanches
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Lundquist 25/09/2011 01:25



Cher Stellamaris,


Merci encore ppour votre si fidèle lecture


et votre amitié,


 


Cordialement,


francis Etienne,



Francis Etienne Sicard Lundquist 25/09/2011 01:23



Pleased You liked it 


because I find it is a littrle obscure,


and distant,


SW



stellamaris 24/09/2011 09:18



Toujours aussi beau ! Toute mon amitié.



Rick 24/09/2011 05:56



Liked this!    Rick



  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche