Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 22:03

 

 

 

 

palmier-key-west-001.jpg

 

 

Une facule d’or macule mon ivresse

Et brode ma tristesse à la plume de fer

Sur un livre parfait qui parle de l’enfer,

Comme un souffle de sable en pâte de caresse.

 

Les doigts cerclés d’anneaux d’une jeune prêtresse

Effleurent  mes cheveux au ressac de la mer

Qu’une lune de miel sucre d’un sel amer

A l’écume d’argent de ma douce jeunesse.

 

Des bribes de bonheur en pierre de galet

Ricochent sous mes yeux éblouis d’un bleuet,

Que je cueillis un soir sur le sein d’une plage.

 

Puis la mélancolie au velours de muguet

Inonda mon désir pour le désert muet,

Qu’un matin en pleurant j’embrassai sur ma page.  

 

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2011

Partager cet article

Repost 0
Published by lettresdesoie - dans pages blanches
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Lundquist 25/06/2011 14:00



Cher Hippocampe noir,


 


Votre commentaire


me fait un immense plaisir,


non seulement


parce qu'il est chaleureux


et encourage ma recherche,


mais aussi parce qu'il est


l"expression d'une intelligence particulière


dont le bouillonnement


me fascine;


J'ai bien entendu visité votre blog


et bien de vos poèmes


me sont parus


magnifiques


par leur musicalité


et l'ultra réalité


dont ils  encerclent


la volatile fragilité.


 


Merci encore,


 


Cordialement,


Francis Etienne.



Hippocampe Noir 25/06/2011 05:42



Genial ! Bien joué pour "facule/macule" et "désir/desert", c'est de la musique. Je ne peux pas vous reprocher ni l'hermetisme ni les mots rares (j'ai lu des commentaires de gens à qui ça pose
problême, apparemment), moi je m'en fous parce que vous faites de la poésie pas du journalisme, je ne peux qu'apprécier : on vient, je crois, de la même école des symbolistes et des surréalistes
qui ont, à mes yeux, accompli l'acte poètique. Un peu comme le marxisme pour Sartre j'aurais tendance à penser que c'est l'horizon indépassable de notre ère... puisque je sais pas ce que c'est
que le "post-modernisme" (jamais vu). Continuez comme ça ! c'est la Voie comme dirait Edgar Morin !



Francis Etienne Sicard Lundquist 18/06/2011 16:20



Cher Stellamaris,


 


Merci encore


de votre appréciation


malgré l'étrangeté du texte


dans lequel j'avais introduit


un dessert


à la place d'un désert,


ce qui rendait le tercet encore plus obscur


qu'il n'y paraissait...


J'ai corrigé la diérèse


sur laquelle je trébuche toujours !


Je pense que je vais simplement


supprimer la passion


de mes lignes !


Merci encore.


Cordialement,


Francis Etienne



Francis Etienne Sicard Lundquist 18/06/2011 16:16



Thank you indeed !


This was the fruit of a real effort,


after a long day


of work !


 


Thank you again !


SW



stellamaris 18/06/2011 10:30



Un texte au symbolisme quelque peu hermétique, mais magnifique ...


 


(diérèse à pa/ssi/on)


 


Toute mon amitié, Francis !



  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche