Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 20:12

 

 

 

Voyage-Bleu-001.jpg

 

 

 


Il n’y a pas un mot qui ne brise la joie

Ni un seul soupirail qui respire le jour,

Car le monde est un parc où le plus long séjour

Ne dépasse jamais la terreur d’une proie.

 

Les grilles de nos cœurs et leurs cordes de soie

Etranglent nos destins d’un chemin sans retour

Où nos pas égarés égrainent le contour

De nos visages nus qu’un bel arc-en-ciel broie.

 

L’art d’écrire enrichit la faiblesse des sens

Et orne de son faste une œuvre à contresens

Que de riches esprits savourent de leur langue.

 

Quand enfin le chagrin creuse l'or de la nuit

Des cascades de sang comme des trous de bruit

Remplacent le savoir par une fée exsangue.

 


 


Francis Etienne Sicard Lundquist ©2011

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans pages blanches
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Lundquist 27/11/2011 09:03


Cher Stellamaris


 Toujours aussi ravi


que vous preniez


du plaisir


à lire


ma quotidienne production,


je vous remercie


très sincérement


pour tant de fidélité.


 


Cordialement,


 


Francis Etienne

stellamaris 26/11/2011 20:05


Toujours aussi beau ... Toute mon amitié.

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche