Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 21:48

 

 

DSCF0780.JPG

 

 

 

 

Sur la toile des champs des fleurs de verdelier

Balancent leur houssoir comme une gorge d’ange

Dont le souffle du soir au parfum de l’orange,

Évente la splendeur autour d’un grand collier.

 

Les pages du palais courant dans le cellier,

Chuchotent à mi-mot des pages de louange,

Et ruissellent de rire au frisson d’une frange

Qui glisse sa main nue au bras d’un vieil ânier.

 

Les cloches de la messe appelant au recueil

Réveillent les fourrés où se cache un chevreuil,

Dont le craintif regard scrute une coccinelle.

 

Puis un silence en plomb coule sur le ruisseau

Où glisse une vermille invisible et mortelle

Que la truite innocente avalera sous l’eau.

 

 

Francis etienne Sicard Lundquist ©2011

Partager cet article

Repost 0
Published by lettresdesoie - dans pages blanches
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Lundquist 23/05/2011 16:17



Merci encore une fois,


Ma technique semble plus sûre


moins trébuchante,


et surtout


j'évite les pièges


de l'alternance,


des diérèses et des "h"aspires !


 


Merci encore pour toute votre attention.


 


Cordialement,


Francis Etienne,


 



stellamaris 23/05/2011 12:25



Toujours aussi magnifique, Francis !


 


Toute mon amitié.



Francis Etienne Sicard Lundquist 23/05/2011 09:31



Thank you again !


SW



Rick 23/05/2011 07:59



Beautiful!     Rick



  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche