Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 21:03

 

 

P1040790.JPG

 

 

C’est en ouvrant son cœur aux larmes de tristesse

Que toute chair souffrante a versé sur son sort

Ce baume de vertu qui terrasse la mort

Quand s’éteint le soleil dans un cri de détresse.

 

Et si les lourds sanglots comme des nœuds d’ivresse

Serrent le fond des yeux de leur doux réconfort,

C’est toujours en taisant le dernier mot, à tort,

Que s’enfuit une vie au seuil de la richesse.

 

Qu'importe le passé dérobé par instant

Aux sinueuses lois d’un bruit inconsistant,

Puisque l’éternité vaut un trou d’espérance?

 

Et que deviendra l’or de nos si chers parents

Lorsque d’un ciel bleuté descendront ces torrents

Où la lumière boit des perles de garance ?

 

Francis Etienne SIcard Lundqiuist ©2013

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans American jigsaw puzzle
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Lundquist 25/06/2013 15:29


Cher Stellamris,


Vous êtes bien pardonné de ne pas


avoir lu ce texte,


le jour de sa publication,


car je pense qu'il y a eu un problème


qui a rendu les commentaires impossibles.


En tout cas, merci de tout coeur,


pour votre assiduité et votre grande amitié.


Cordialement,


Francis Etienne.

stellamaris 25/06/2013 08:37


Bonjour Francis, je m'aperçois que j'avais manqué ce poème... C'est une splendeur ! Avec toute mon amitié.

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche