Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 21:02

 

P1030109.JPG

 

 

En parfumant la nuit d’une goutte de rose,

La main de la sultane écarte du palais

Des miroirs pervertis par l’orfroi des laquais

Qui dirigent le temps et presque toute chose.

 

Des mufliers en fleurs qu’un estafier arrose

Bercent de leur maigreur les ombres d’un marais

Où se cache un trésor somnolent à jamais

Sous le charmant regard d’un singe virtuose.

 

De rares perroquets maquillés au fusain

Déchirent à leur cri la pulpe d’un raisin

Dont le sucre brûlant attise l’innocence.

 

Qu'importe le désert aux femmes du pacha,

Puisque leurs corps de miel effarouchent l’absence

Depuis le jour fatal où leur orgueil pécha ?


 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans American jigsaw puzzle
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Lundquist 22/03/2013 18:43


Thank you so much.


Nice to see you enjoy my daily efforts..


SW

Francis Etienne Sicard Lundquist 22/03/2013 18:42


Cher Stellamaris,


Merci encore pour vos encouragements


qui me conduisent


à répéter mon habitude de composition.


Très cordialement,


Francis Etienne

Rick 12/03/2013 06:58


Beautiful!   Rick

stellamaris 10/03/2013 09:42


Magnifique, Francis ! Avec toute mon amitié.

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche