Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 21:53

 

 

 

Le temps

D’un trait de feu,

Courbé sous

Le soleil,

Erode

Les regards

Des fastes de la nuit

Où se creusent

Des mains gonflées

De serpentins

Dont les ganses de marbre

Evident le passé

D’une larme de souffre.

 

Dans le bassin de sable

Que des brindilles d’or

Piquent

De leur silence

J’ai retrouvé l’amour

Des palmeraies

Anciennes

Que les peintres

Du vent

Ont figées

Sur leur lin.

 

Souvent,

Je pense

A vous,

Mes amis,

Mes lecteurs,

Et priant

Sans chapelle,

Je ronge

Mes baisers

Et foule l’herbe fraîche

D’une belle oasis.

 

Merci encore

Pour votre présence.

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans pages de l'ombre
commenter cet article

commentaires

Rick 24/07/2012 07:51


You have such an amazing ability with words!  My admiration is intact!   Rick

stellamaris 24/07/2012 01:56


Magnifique, Francis ! Avec toute mon amitié.

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche