Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 21:45

 

 

P1050134.JPG

 

 

 

Dans un drageoir de sable où rougit le chagrin

J’ai déposé des mots dont le corps s’épépine

Entre mes doigts bleutés et l’art de la vermine

Qui ronge mes désirs d’un astre pérégrin.

 

Il passe au fil du temps un bel alexandrin

Sous mes rides de marbre et mes pleurs d’aubépine,

Mais l’éponge des jours que le ciel enlumine

Efface de mon sang le velours d’un écrin.

 

Les pages de ma vie aux couleurs de groseille

Se cueillent par hasard dans un fond de corbeille

Que la couleur du sang teinte de son soupir.

 

Est-ce vraiment aimer que d’écrire en silence

Des regards effacés où viennent se tapir

Des rubis écorchés par votre seule absence ?

 

Francis Etienne Sicard Lundquist © 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans American jigsaw puzzle
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Lundquist 22/03/2013 18:36


Thank you again


for your comment


and your visit.


SW

Francis Etienne Sicard Lundquist 22/03/2013 18:35


Cher Stellamaris,


Encore une fois merci


pour votre amitié et votre fidélité.


Cordialement,


Francis Etienne

Rick 06/03/2013 07:13


Great voyage!    Rick

stellamaris 05/03/2013 22:46


Splendide... Avec toute mon amitié.

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche