Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 20:02

 

P1050406.JPG

 

 

 

D’une pierre de sel posée au bord d’un songe

Coule une cire d’or recouverte de bruits

Que l’on entend jaillir des entrailles d’un puits

Où jaunit le silence aux couleurs d’un mensonge.

 

Des ronces en papier comme des fleurs d’éponge

Ombragent la margelle avec leurs chairs de fruits

Dont le goût de vanille efface au cœur des nuits

Ce sommeil langoureux que la prière ronge.

 

Dans la rue égarée au pied de la cité

Des ombres sans regard puisent la vanité

Dans des brins de foulards que la brise soulève.

 

Puis les mots anodins se gonflent de soupirs

Et d’imparfaits chagrins qui usent les désirs

De tout un peuple épris d’un seul et même rêve.


 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans American jigsaw puzzle
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Lundquist 22/06/2013 18:03


Cher Stellamaris,


Merci encore une fois


de tout mon coeur


Cordialement,


Francis Etienne

Francis Etienne Sicard Lundquist 22/06/2013 18:02


Indeed ! This is part of the exercise!


SW

stellamaris 13/06/2013 11:10


Toujours aussi beau, Francis ! Avec toute mon amitié.

Rick 13/06/2013 07:15


Entertaining!    Rick

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche