Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 21:21

 

 

 

 

DSCF0003

 

 

 

Dans le sable vermeil d’une feuille de vigne

Se glisse un reflet d’or dont le sucre fondant

Coule le long du jour comme un jus débordant

De la cuve d’un ciel tracée au tire-ligne.

 

Une  ombre de rubis que soulève une érigne,

Froisse l’azur tissé dans un mouchoir hourdant

Un mur d’éternité que le soleil tardant

Replie au bord du soir comme un drapeau d’insigne.

 

La liqueur de la nuit grise le dernier grain

D’un fruit gonflé de pluie et palpé d’une main

Que le vent a lissée à la lime de soie.

 

Et quand l’ambre du temps cristallise le feu,

Sur la souche un vin naît du miracle d’un vœu

Cultivé chaque jour dans le sang de la joie.

 

 

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2011

Partager cet article

Repost 0
Published by lettresdesoie - dans pages blanches
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne SIcard Lundquist 17/09/2011 02:34



Cher Stellamaris,


Merci encore une fois


pour votre amitié


et votre admirable fidélité


à mes lignes.


Cordialement,


Francis Etienne.



stellamaris 16/09/2011 13:45



Splendide, Francis ! Toute mon amitié



Francis Etienne Sicard Lundquist 15/09/2011 18:19



Thank you so much, 


yes the music is nice Liszt ....


SW



Rick 15/09/2011 07:57



...and the music is so fitting to the thought!   Rick



  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche