Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 04:33

 

cartes 001

 

 

 

Une poudre de ciel déjà prête à rouiller

Recouvre le velours d’une plage de sable

Où se posent les pas d’un ange désirable

Qu’une brise de mer commence à dépouiller.

 

Un parfum de sel frais flotte pour se souiller

Autour d’un roc touché par la main charitable

D’un nuage embarqué sur la nef presqu’instable

D’une furtive nuit ne sachant où mouiller.

 

Des étoiles de sang que la lune dévore

Emaillent de leurs yeux un oiseau qui picore

Des grains de solitude aux couleurs de l’été.

 

Or, tendrement froissée une étole de moire

Glisse sa peau sauvage au reflet moucheté

Contre le cou tendu d’un jeune promontoire.

 

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2011


Partager cet article

Repost 0
Published by lettresdesoie - dans couronne de sonnets
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Lundquist 26/07/2011 00:25



Thank you again,


but I don't


really know how I manage


to write


right now


with attention !


 


SW



Francis Etienne Sicard Lundquist 26/07/2011 00:23



Cher Stellamaris,


Encore merci pour


votre lecture admirative


et bonnes vacances,


car je crois comprendre


que vous êtes


en vacances !


Cordialement,


Francis Eienne.


 



Rick 25/07/2011 21:44



This is a really good one!    Rick



stellamaris 25/07/2011 19:20



Des images magnifiques, Francis ! Toute mon amitié.



  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche