Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 20:53

 

 

 

 

Hermetisme-de-l-art.jpg

 

 

 

 

Il se glisse en rampant sur la peau de la dune

Et courbe l’horizon aux perles de son ombre

Comme le sang impur d’un seul et même nombre

Dont la racine d’or révèle la fortune.

 

Sans verser le venin de sa langue opportune

Il vacille en silence et souille le cœur sombre

D’un désert qui se joue aux cartes d'un jeu d’hombre

Dont les trous de couleurs se couchent sous la lune.

 

Le pendule du temps lui sert de tambourin

Car il ne cache rien de l’ignoble chagrin

Qui frappera sa proie à l’heure de sa grâce.

 

Et si parfois il tremble au moindre bruit de pas

C’est que sous sa frayeur il prépare la glace

D’une morsure juste affinant le trépas.

 


 

 Francis Etienne Sicard Lundquist ©2011

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans pages de l'ombre
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Lundquist 05/01/2012 19:47


Chère Marielle,


A mon tour de vous présenter


tous mes voeux


pour 2012.


Merci pour vos compliments


qui encouragent


mon esprit


et m'aident


dans l'effort d'écriture


que je veux régulière


malgré la difficulté de certains jours.


Je suis resté assez silencieux


ces derniers temps


parce que j'ai eu beaucoup beaucoup de travail...


mais je ne cesse pas mes visites éclairs


sur votre site pour autant


sans pouvoir y laisser


hélas beaucoup


de traces


Je vous admire immensément


car vous savez parfaitement


varier


les mondes


les idées


les images


et les plaisirs.


Vos pages


sont des véritables havres


de paix et de couleurs.


Merci de nous en régaler


encore en 2012


et merci aussi


pour l'annonce de la publication


de Au gui l'an neuf.


Marielle,


je vous embrasse


très chaleureusement


encore et encore.


Cordialement,


Francis Etienne

Francis Etienne Sicard Lundquist 05/01/2012 19:33


Cher Stellamaris,


Je vous remercie


pour la précision


de votre remarque


qui me permet


de corriger


ce si facile hiatus.


Votre gentillesse


et votre extraordinnaire


connaissance


de la langue,


de la prosodie


et avant tout votre attention


au moindre détail


me sont très précieuses.


Je ne saurais jamais assez


vous en remercier.


 


Cordialement,


Francis Etienne


 

Francis Etienne Sicard Lundquist 05/01/2012 19:28


Thank you!


Interresting collection 


well ordered


nontheless


by the rule !


SW

Marielle 03/01/2012 18:43


Bonjour Francis,


Je vois que tu as beaucoup travaillé


et toujours plus beau, c'est un choix dificile à faire


parmi tous ces magnifiques poèmes...


je me suis arreté sur "Au gui l'An neuf"


et si tu le permets je le publierai chez moi mardi 10.


Merci d'avance cher poète,


 Je te souhaite aussi Bonne Année, tous mes meilleurs voeux t'accompagnent tout au long de l'année.


Je t'embrasse affectueusement.


Marielle.

stellamaris 03/01/2012 12:23


Toujours magnifique, Francis !


(Hiatus, "Et_il", tercet 1 vers 2)


 


Toute mon amitié.

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche