Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 18:19

 

 

 

Jour-des-morts.jpg

 

 

 

Au bras d’une ficelle un éclair sans orage

Se poudre à chaque instant d’un grésil de chiffon

Et masque sous sa peau les rides d’un griffon

Que les arbres du parc bercent de leur ombrage.

 

Le rouet d’une fée assise à son ouvrage

Lance des feux follets dont un jeune bouffon

Recueille les couleurs dans un beau carafon

Posé sur une dalle aux vertus de mirage.  

 

Des bouquets de senteurs et des fleurs de corail

Rouillent l’éternité d’une couche d’émail,

Evidant le soleil de sa pulpe de sable.

 

Puis passe cet instant étouffé de douleur

Que l’esprit appauvrit d’une larme de peur

Devant le nom gravé d’un être irremplaçable.

 

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2011

Partager cet article

Repost 0
Published by lettres de soie rouge - dans pages lyriques
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Lundquist 03/11/2011 20:08



Cher Frère,


Merci pour ce commentaire


qui me touche


beaucoup


et pour lequel


tu as si bien mêlé


tes  très beaux mots


aux miens.


Nous ne les oublions pas


et le temps passant


ils nous guident


de plus en plus


sur nos chemins.


Olette, Sournia


et Gruissan


sont devenus


des étapes


de nos vies.


 


Je t'embrasse très affectueusement,


Ton petit frère,


Francis



Francis Etienne Sicard Lundquist 03/11/2011 20:01



Cher Stellamaris,


 


Merci pour votre encouragement


et votre gentillesse,


Cordialement,


Francis Etienne


 



Francis Etienne Sicard Lundquist 03/11/2011 20:00



Thank you so much for this very nice remark and your admiration !


SW



Georges 02/11/2011 21:36



Des
bouquets de senteurs et des fleurs de corail


Rouillent
l’éternité d’une couche d’émail,


Evidant
le soleil de sa pulpe de sable.


Des
chrysanthèmes roux allument des feux


Sur les
dalles de marbre glacé de ces lieux



glisse pour l’éternité l’amour des aïeux



 



De Sournia et d'Olette, ceux qui nous ont tant aimé habitaient notre coeur avec toute la tendresse du monde aujourd'hui plus que toujours.



 



Georges



 



 


 



stellamaris 02/11/2011 12:26



Toujours aussi beau, Francis ! Toute mon amitié.



  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche