Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 20:31

 

P1040676.JPG

 

 

Le parchemin du soir couvre de sa peau d’ange

Les seringas en fleurs et la glycine en pleur

D’où ruisselle un parfum dont la riche couleur

Inonde le jardin d’un souffle de fontange.

 

Le baiser d’un zéphyr abandonnant son lange

Frétille au bout de mots à la douce pâleur,

Et se pose en tremblant sur le nez d’un voleur

Qui pille le miel pur d’un somnolent sporange.

 

Des outres de silence en forme d’édredon

Flottent autour des yeux d’un fabuleux chardon

Dont les perles de bleu bercent une araignée.

 

Au clocher du couvent quelques nuages d’or

Eparpillent le temps par petite poignée,

Comme si le soleil suivait un corridor.

 

Francis Etienne Sicard Lunquist ©2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans American jigsaw puzzle
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Lundquist 20/06/2013 23:10


Thank you so much,


SW

Francis Etienne Sicard Lundquist 20/06/2013 23:10


Cher Stellamaris,


Encore une fois merci de tout mon coeur,


Très cordialement;


Francis Etienne

Stellamaris 25/05/2013 10:41


Toujours aussi magnifique, Francis ! Avec toute mon amitié.

Rick 25/05/2013 08:17


Your command of the language is simply amazing!   Rick

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche