Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 15:22

P1090321bis.jpg

 

 

Le reflet gorgé d’or des très riches lambris

De la chambre à coucher de la reine amoureuse

Tranche au fil de sa lame une heure radieuse

Suspendue au cristal d’un soleil tout en bris.

 

Des chiffons de satin comme des colibris

Papillonnent aux mains d’une soubrette heureuse

De retrouver la joie à la lèvre moqueuse

D’une femme ignorant jusqu’aux cieux assombris.

 

Et pourtant le chemin qui mène à la terrasse

Se gonfle d’un orage à l’horrible cuirasse

Que les larmes de sang jamais ne perceront.

 

Or le temps d’un soupir une goutte de pluie

A coulé sur la joue et comme un peu de suie

A taché ce regard qui doit baisser le front.

 

Francis Etienne Sicard Lundquist  ©2014

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Vitrail de glaise
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Lundquist 24/01/2014 18:33


Cher Dominique,


Merci pour ce commentaire,


et surtout pour ta fidélité


à lire ces pages


dont certaines


sont plus rondes et riches


que d'autres,


comme celle-ci


par exemple.


Je suis ravi que mes gribouillages


soient parfois presque propres.


Merci en toute amitié.


Cordialement,


FE

Francis Etienne Sicard Lundquist 24/01/2014 18:31


Cher Stellamaris,


Merci encore une fois


de tout coeur,


Cordialement,


FE

Dominique 14/01/2014 15:36


Toujours très élégant, et comme tu l'as écrit par ailleurs, je ne me lasse pas de ta "gribouille"  Amitiés

stellamaris 13/01/2014 21:25


Toujours magnifique, Francis ! Avec toute mon amitié.

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche