Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 18:33

 

 

 

 

Palingenesie.jpg

 

 

 

 

Dans un miroir de cuivre où se couche une tache

Le désert s’est creusé d’une ride de vent

Qu’une fourche invisible aux yeux de l’occident

Trace autour de la nuit qu’une braise empanache.

 

Le sable encore chaud comme un fond de ganache

Nappe l’obscurité d’un étrange aboiement

Dont l’écho se dilue à l’eau du firmament

Déployant son plumage empesé de pistache.

 

Une étoile accrochée aux branches d’un palmier

Sort d’un écrin de moire en forme de plumier

Que la lune anoblit en épousant le fleuve.

 

Des ombres en silence arrivent près du Nil

Et poussent de leurs pieds comme une ultime épreuve

Des âmes ayant touché l’éternité d’un cil.

 

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2011

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans vies antérieures
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard 30/12/2011 12:07


Cher Stellamaris,


 


Merci encore pour votre si fidèle visite


et aussi pour vos encouragements


à poursuivre


mes exercices


d'écriture.


 


Cordialement,


 


Francis Etienne.

Francis Etienne Sicard 30/12/2011 12:04


Thank you


very much !


I do like your comments too.

stellamaris 30/12/2011 09:27


Une splendeur, Francis ! Toute mon amitié.

Rick 30/12/2011 06:04


Liked this very much!   Rick

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche